Étude énergétique EVAL Europe

Depuis de nombreuses années, EVAL Europe confie ses projets d'ingénierie à Sweco Belgium pour pouvoir ainsi se concentrer sur son core business : la production et la commercialisation de résine EVOH, une couche barrière pour des emballages alimentaires par exemple. EVAL a adhéré au Pacte de référence, un engagement à respecter, dans le cadre du Protocole de Kyoto (respect des normes d’émissions avant 2012), les installations et méthodes de production présentant la plus grande efficacité énergétique.

Faits

Client : EVAL Europe (Kuraray)

Lieu : Zwijndrecht

Période : 2011 - 2016

Services : energy consultancy, études de processus détaillés, simulations et études énergétiques

Contexte
Pour brosser un aperçu systématique des économies d’énergie potentielles, EVAL a confié à un consultant externe la réalisation d'une pinch analysis (méthode du pincement). L’analyse a entre autres débouché sur la proposition d’utiliser les vapeurs supérieures d’une colonne de distillation comme moyen de chauffe dans des rebouilleurs d’autres colonnes de distillation. Le moyen de chauffe actuel dans ces colonnes de distillation est la vapeur qui est produite dans les chaudières. Cette diminution d’apport de vapeur représente une économie d’énergie dans les chaudières et réduit aussi les émissions de CO2.

Mission
Sweco a élaboré des études de processus détaillés, des simulations et le concept de cette réduction, et s’est également chargé de la réalisation concrète du projet. La proposition émanant de l'étude énergétique n’a semblé réalisable que moyennant l’adaptation des conditions des processus dans la colonne de distillation en question. La température de condensation des vapeurs supérieures était ainsi initialement trop basse pour qu’elles puissent être réutilisées dans les rebouilleurs. Des simulations de la colonne de distillation avec des pressions plus élevées ont cependant montré que seule une augmentation limitée de l’énergie nécessaire (vapeur) était requise pour maintenir une même séparation. Par ailleurs, il a aussi été proposé d'utiliser l’énergie de l’électricité du sol pour préchauffer l’alimentation vers la colonne. L’énergie de cette électricité du sol peut ainsi aussi être utilisée de manière plus utile dans l’usine.

Résultats
La pression accrue dans la colonne a nécessité une adaptation des plateaux perforés. Des plateaux plus efficaces ont été installés, donnant aussi lieu à une consommation d’énergie inférieure pour la colonne de distillation.

Le projet a été réalisé sur l’une des deux lignes de production et représente, à pleine charge, une économie d’environ 5 tonnes de vapeur par heure (~3 MW). Un deuxième projet identique doublera encore l'économie d’énergie. Cela représente donc une économie totale de 10 tonnes par heure de production de vapeur (6 MW) dans la chaudière à vapeur ou une réduction de 10.000 tonnes d’émissions de CO2 sur base annuelle.