Première centrale de géothermie profonde flamande, avec réseau de chaleur

Le VITO (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek - Organisme flamand pour la recherche technologique) a démarré avec succès un forage d’essai sur le site Balmatt à Mol. Et ce, en vue de la future construction d’une centrale de géothermie profonde qui extraira de l’eau chaude du sous-sol. Sweco Belgium est notamment désigné pour concevoir le réseau de chaleur qui distribuera la chaleur produite par la centrale vers les clients.

Faits

Client : Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek (VITO)

Lieu : Balmatt-site Mol

Période : 2015 - 2017

Services : entre autres conception du réseau de chaleur, centrale géothermique, E&I et automatisation

Contexte
Le forage d’essai a été démarré sur le site le 14 septembre 2015. Grâce à ce forage, le VITO souhaite mesurer le débit disponible d’eau chaude sur presque 4 km de profondeur dans le sous-sol. En Flandre, les forages n’ont d’ailleurs jamais dépassé 3 km de profondeur. À une profondeur d’environ 3,6 km, les chercheurs ont rencontré une nappe aquifère pouvant atteindre jusqu’à 124°C. Cette nappe actionnera la centrale géothermique. 

Mission
Dans un premier temps, la chaleur extraite sera utilisée pour le chauffage des bâtiments VITO/SCK. Sweco réalise les études pour le réseau de chaleur de la centrale géothermique vers la chaufferie du VITO, un parcours d’environ 1,8 km. Par ailleurs, Sweco s’occupe de la conception de la centrale géothermique, de l’E&I (Électrotechnique & Instrumentation) et de l’automatisation, et nous étudions aussi les pompes dans le puits de forage, le dégazage, l’installation de filtrage et les échangeurs géothermiques à saumure. Les échangeurs à saumure sont couplés au réseau de chaleur, qui est couplé à son tour à la chaufferie du VITO/SCK.

Dans une phase ultérieure, la chaleur géothermique peut être utilisée pour la fourniture de chaleur aux consommateurs de chaleur supplémentaires et/ou à la production d’électricité durable. Grâce à des forages supplémentaires, près de 20 000 familles peuvent être alimentées en électricité durable.

Résultats
Les résultats du forage d’essai étant favorables, VITO envisage huit centrales géothermiques supplémentaires dans une grande partie de la Campine anversoise et limbourgeoise. Selon les estimations, environ 24 000 km de réseaux de chaleur doivent être installés pour transporter la chaleur de ces centrales vers les utilisateurs finaux. Grâce à sa vaste expertise, Sweco est d’ores et déjà prêt à relever ce défi. 

Les autorités flamandes soutiennent pleinement la géothermie et la considèrent comme un élément important de la palette énergétique de demain. En tant que source d’énergie, la géothermie profonde présente en effet de nombreux avantages : une disponibilité locale et continue, presque pas d’émissions de gaz à effet de serre et aucune dépendance des fluctuations sur le marché pétrolier. À l’avenir, la Flandre sera ainsi bien moins dépendante des combustibles fossiles polluants de l’étranger.