Métro Nord Bruxelles

Le projet Métro Nord repose sur la prolongation du métro bruxellois en direction de Schaerbeek et d’Evere. Le nouveau parcours, qui vient enfin compléter la ligne de tram en surface saturée, transportera chaque année environ 60 000 voyageurs. Sweco Belgium participe à la réalisation de cette nouvelle ligne de métro en tant que bureau d’ingénieurs dirigeant.

Faits

Client : Service public fédéral Mobilité et Transports-Direction Infrastructure de transport-Beliris

Lieu : Bruxelles

Période : 2011 - ...

Services : étude de faisabilité, plan directeur, avant-projet

Partenaires : Amberg Engineering sa, SM Métro TPFE-Bagon et SM Van Campenhout-AREP

Mission
En 2009, Beliris a confié à la Société Momentanée Bureau Métro Nord (BMN), dirigée par Sweco, l’étude de faisabilité d’une extension du réseau de transports en commun extrêmement performant vers le nord de Bruxelles, entre la Gare du Nord et Bordet.

Le premier volet de l’étude « Opportunité socio-économique et stratégie » a été finalisé en 2012. Différents parcours ont également été étudiés. Le deuxième volet de l’étude est également terminé. Il portait sur la faisabilité technique et géotechnique en vue de définir le parcours idéal de la ligne de métro entre la Gare du Nord et Bordet. Le troisième volet de l'étude (avant-projet) doit encore être terminé.

Définition du tracé
Le gouvernement bruxellois a choisi le parcours « Schaerbeek quartier densément peuplé ». Ce parcours présente le plus gros potentiel de voyageurs et constitue en outre la plus courte et donc la moins coûteuse des trois variantes de parcours examinées. Le tracé obtient également le meilleur score en termes de faisabilité technique. La nouvelle ligne de métro de 4,36 km compte 7 stations : Liedts, Collignon, Verboeckhoven, Riga, Tilleul, Paix et Bordet. La construction du nouveau tunnel de métro est réalisée par le forage d’un tunnel monotube dont le diamètre atteint 9,8 mètres.

Le gouvernement bruxellois définit le terminus de Métro Nord à Bordet, tout en gardant la possibilité de prolonger, dans une phase ultérieure, cette ligne de métro jusqu’à Haren. L’objectif est de démarrer la construction en 2019. La mise en service est prévue pour 2025.