Ring de Bruxelles : piste et tunnel cyclable le long de la R22

La piste cyclable F202 le long de la R22 (vallée de la Woluwe) à Zaventem est un des projets prioritaires lors du réaménagement du Ring de Bruxelles (R0). Il en résulte une forte amélioration de la mobilité dans la périphérie flamande. Sweco fait partie de l'association temporaire MoVeR0 qui gère ces travaux. La Werkvennootschap est la cliente.

FAITS

Client : De Werkvennootschap

Bureau d’études : THV MoVeR0 (Sweco - Arcadis)

Lieu : Zaventem

Période : 2017 – 2018, exécution en 2019

Services : projet spatial, écologie, stabilité, infrastructure, permis

Partenaires : MINT, Zwarts & Jansma Architects, CLUSTER landschap+stedenbouw et Frank Van Hulle

L’objectif de l’étude Sweco est la réalisation de la piste cyclable rapide F202, le long de la R22, avec d’excellentes infrastructures pour répondre aux attentes et aux besoins des cyclistes. Le trajet n’est pour le moment pas totalement équipé d’infrastructures cyclables de grande qualité. Le trafic cycliste se déroule généralement de façon mixte sur des routes parallèles et à une distance limitée de la R22.

Transformation en piste cyclable rapide à part entière
Les interventions proposées doivent contribuer à la réalisation d’une répartition modale durable. Cet objectif exige des infrastructures attirantes avec « caractère séduisant » pour inciter les personnes à prendre plus le vélo. En outre, elles doivent être calculées sur une capacité cyclable élevée, car nous estimons que le nombre futur de cyclistes sera élevé. Les interventions doivent au maximum répondre aux directives découlant du vade-mecum sur les infrastructures cyclables, avec une attention particulière au caractère séduisant mentionné précédemment et à la capacité élevée. Cela justifie que la piste cyclable existante qui a été partiellement réaménagée récemment soit revalorisée en piste cyclable rapide. À cet effet, un réaménagement du domaine public existant est nécessaire. Les travaux déboucheront sur une structure plus claire des diverses infrastructures de circulation et une séparation améliorée des différents types d’usagers de la route. La piste cyclable rapide a une largeur constante et un profil uniforme sur toute sa longueur.

Intégration paysagère
La piste cyclable rapide se trouve dans un environnement paysager de grande valeur avec une identité forte, notamment la vallée de la Woluwe. Cette vallée commence à Watermael-Boitsfort et traverse la Région de Bruxelles jusqu'à la Région flamande, en longeant Kraainem, Zaventem et Machelen. Ce domaine riche en sources qui est très sensible aux inondations se caractérise par la forte présence de la rivière la Woluwe. La conception paysagère de la piste cyclable rapide répond à ces caractéristiques. Sweco recherche une relation visuelle constante entre la piste cyclable et la Woluwe comme fil conducteur de l’ensemble. D’autre part, le cycliste prend conscience des différents paysages tout au long du trajet. Le passage d’un paysage ouvert à des tissus urbains fermés donne de la diversité à l'ensemble. Par une série d’interventions de conception bien réfléchies, nous agissons ici sur la diversité. Nous avons ainsi opté pour donner un caractère ouvert à la piste cyclable dans le tissu urbain et dans les paysages ouverts et espaces verts, nous l’intégrons plus dans les rangées d’arbres.

Tunnel cyclable
Au croisement de la chaussée de Louvain à la circulation très dense, nous avons opté pour un carrefour en dénivelé sous la forme d’un tunnel cyclable. Le fourreau souterrain de la Woluwe laisse à cet endroit cependant peu d’espace pour un tunnel cyclable. Grâce à une étude technique et spatiale détaillée, nous sommes arrivés à une solution créative qui a permis cette traversée. Un soin particulier a été apporté à la conception et la matérialisation du tunnel cyclable. Les parois des pentes du tunnel essaiment du côté est vers l’extérieur. De ce fait, le tunnel a une forme plus douce qui lui permet de mieux s’intégrer dans l’environnement vert et naturel du paysage de la vallée. L’ouverture des parois crée en même temps une sensation d’espace plus ouverte pour les cyclistes. La conception agit donc tant sur l’intégration spatiale et paysagère que sur le confort de l’utilisateur. Pour la finition des parois latérales du tunnel, nous avons opté pour le bois. Ce choix de matériau favorise l’intégration paysagère de l’ouvrage d’art et augmente la qualité du vécu pour les cyclistes.

Images : © THV MoVeR0