Podcast Energy

L'auteur Johan Op de Beeck a interviewé Tinne Van der Straeten, Ministre de l’Énergie, et Tom Van Den Noortgaete, Division Director Energy, sur les enjeux sociétaux en matière d’énergie. Écoutez cette interview sur la chaîne de podcasts de Sweco.

Transforming Society Together #02

L’Union européenne ambitionne d’atteindre la neutralité climatique d’ici 2050 au plus tard, mais, bien entendu, sans que cette transformation se fasse au détriment de l’approvisionnement en énergie. Un défi de taille ! C’est la raison pour laquelle, nous sommes en train de nous livrer, en Belgique, à la transformation la plus ambitieuse jamais réalisée de notre système énergétique. Efficacité énergétique, énergies renouvelables, technologie de production et de stockage de l’hydrogène, interconnectivité, CCUS (Carbon Capture Usage and Storage), … autant de termes qui ne font pas encore partie de notre vocabulaire quotidien, mais immanquablement de la solution vers une transition énergétique durable.

L’optimisme de Tinne Van der Straeten, Ministre de l’Énergie, et de Tom Van Den Noortgaete, Division Director Energy auprès de Sweco Belgium, est d’ores et déjà communicatif : « Dans les dix années à venir, nous allons assister à une série d’évolutions passionnantes dans le domaine de la transition énergétique.

Transformation la plus importante jamais entreprise de notre système énergétique

Nous pouvons dépeindre la situation énergétique sous un jour sombre, mais Mme Van der Straeten envisage l’avenir avec un optimisme certain. « Je perçois un secteur riche de perspectives et d’opportunités », déclare-t-elle avec conviction. « Comme en témoigne le programme de gouvernement actuel, nous avons fait deux choix clairs : (1) celui de la transition énergétique vers les énergies renouvelables et (2) celui de la réduction des émissions de CO2, lesquels découlent d’une vision à long terme sans équivoque qui va largement au-delà de la présente législature. Pour atteindre une réduction de 55 % des émissions de CO2 d’ici 2030, nous allons prendre dès aujourd’hui une série de mesures concrètes qui reposent sur trois piliers clairs : durabilité, prix raisonnables et sécurité d’approvisionnement ».

Le cadre dans lequel, les pouvoirs publics donnent corps à leur politique énergétique doit permettre aux entreprises et autres parties prenantes de contribuer à la réalisation de cette transition. Nous avons besoin non seulement d’un nombre phénoménal d’investisseurs, mais aussi d’experts pointus dans le domaine des nouvelles technologies.

Les ingénieurs, concepteurs et conseillers qui œuvrent au service de Sweco possèdent ces compétences. En tant que bureau spécialisé, Sweco est appelé à jouer un rôle déterminant dans la plupart des projets énergétiques innovants menés dans notre pays. Du premier parc photovoltaïque flottant à une infrastructure de stockage de l’hydrogène, en passant par l’échange international d’énergie électrique verte. Tom Van Den Noortgaete : « En conformité avec notre déclaration de mission « Transforming Society Together », nos experts ébauchent les contours techniques et spatialisés de la transition énergétique. Sweco a développé ses activités d’un bout à l’autre de la chaîne énergétique, de la production à la consommation en passant par la distribution. Cette particularité nous distingue des autres entreprises de ce secteur. Nous pouvons vous révéler en exclusivité que Sweco s’est vu confier la conception de deux installations Power-to-Gas de grande envergure. Cette expression difficile à rendre fait référence à la production d’hydrogène à partir d’une énergie verte (en l’occurrence, l’énergie éolienne) en vue de son application dans un certain nombre de secteurs d’activité ».

Électrons et molécules verts du futur
À l’heure actuelle, notre approvisionnement en énergie dépend à 80 % de l’étranger et de facteurs géopolitiques. Les mesures que nous prenons, chacune des éoliennes que nous installons, contribuent à fortifier notre indépendance. L’avenir appartient aux énergies vertes, mais nous ne parviendrons pas à une électrification totale. À titre d’exemple, l’industrie présente une foule de processus dont les températures de fonctionnement sont élevées. Ces processus requièrent plutôt l’utilisation de molécules vertes telles que l’hydrogène, voire certains biogaz. Il en va de même pour le secteur des transports. Par ailleurs, les possibilités de transition énergétique sont légion à l’échelle des villes et communes. À cet égard, il convient de citer un projet couronné de succès, lequel réside dans une étude menée avec la collaboration de Sweco et consacrée au quartier sans combustibles fossiles Muide Meulestede situé à Gand.

Pour réaliser une transition énergétique durable, nous devons d’abord réduire notre demande d’énergie en mettant l’accent sur la prise de mesures efficaces et l’adoption de technologies durables. Par ailleurs, nous devons nous efforcer d’électrifier notre demande énergétique afin de recourir au maximum à une énergie provenant de sources renouvelables. À cet égard, l’une des clés majeures de la réussite de ce projet résidera dans notre capacité à stocker l’énergie pour en tirer parti au moment voulu et en toute flexibilité. La gestion et le transport de tous ces « électrons et molécules du futur » est aussi importante que l’infrastructure. Sommes-nous en mesure d’adapter notre réseau actuel à ces exigences nouvelles ? Et sommes-nous à même de raisonner, à bon escient et à partir d’un contexte « multi-utility », sur le couplage de plusieurs réseaux ? Encore un défi considérable à relever.

Station de recharge intelligente
Sweco croit fermement en la numérisation. Il est capital que nous nous penchions de manière intelligente sur l’amélioration des modalités de coordination de l’offre et de la demande ainsi que sur l’optimisation du stockage de l’énergie. Ainsi, le nombre croissant de véhicules électriques ouvre de nouvelles opportunités. Chacun de ces véhicules peut faire office de centrale énergétique itinérante dans laquelle nous pouvons injecter de l’énergie, mais sans renoncer à l’en extraire ultérieurement. Sweco va se lancer sous peu dans la réalisation d’un projet de cette nature, lequel consistera dans la réalisation d’une station de recharge vouée au parc de véhicules électriques de l’entreprise. Un système Vehicle-to-Grid (V2G) dans le cadre duquel les véhicules ne se contenteront pas de se brancher sur le réseau pour puiser l’énergie requise, ces derniers seront également à même de la restituer.

Selon nos interlocuteurs, le chemin cahoteux vers un avenir énergétiquement neutre n’est pas uniquement jonché d’obstacles, il est surtout semé d’opportunités !