0 of 0 for ""

Le canal Albert met le cap sur un avenir durable avec le transport de conteneurs à 4 couches

Grâce au rehaussement de tous les ponts à 9,10 m, le canal Albert peut accueillir des navires porte-conteneurs à quatre couches. Cette réalisation marque une étape historique pour le transport fluvial en Flandre et une avancée cruciale dans le changement modal. Elle ouvre la voie à une mobilité plus verte avec moins d’émissions de CO2 dues au transport de marchandises.

La largeur du canal au niveau des ponts a également été augmentée, ce qui favorise un transport sûr et fluide. Le canal Albert devient ainsi plus que jamais une autoroute aquatique entre les ports maritimes et l’arrière-pays. Une couche supplémentaire de conteneurs peut être transportée, ce qui entraîne une augmentation de l’efficacité qui rend la concurrence avec le transport routier plus grande. Il y a encore beaucoup de place sur l’eau, et tout transport qui passe par la voie d’eau signifie moins d’embouteillages sur les autoroutes.

Importance vitale du canal Albert

Avec près de 40 millions de tonnes de marchandises transportées par an – l’équivalent d’environ deux millions de camions – le canal Albert est économiquement la voie navigable la plus importante de Flandre. Il représente plus de 50 % du transport fluvial en Flandre. Le canal est une connexion cruciale de l’arrière-pays pour le port d’Anvers-Bruges et fait partie du réseau central européen.

Afin de répondre aux besoins de transport liés à l’augmentation attendue des marchandises en général et du transport de conteneurs en particulier, les goulets d’étranglement du canal Albert ont dû être éliminés, en particulier la hauteur libre trop faible d’une grande partie des ponts et la largeur limitée du canal entre Anvers et Wijnegem.. Ces goulots d’étranglement entravaient la croissance économique du canal Albert et le renforcement du transport fluvial comme maillon logistique indispensable en Flandre.

Trajectoire vers une utilisation optimale

Depuis 2007, pas moins de 50 ponts ont été rehaussés à une hauteur de passage de 9,10 mètres au-dessus du niveau du canal. Commandité par De Vlaamse Waterweg nv, Sweco a participé à un certain nombre de sous-projets dès les premières années. Par exemple, nous avons développé un pont générique pour le canal Albert en collaboration avec Ney & Partners. En 2014, le groupement temporaire Arcadis-Sweco a rejoint le projet pour rehausser 31 ponts. Le soutien de notre équipe de projet intégrée comprenait la conceptualisation, la conception préliminaire, l’appel d’offres et la gestion de l’ensemble du programme. Nous avons également suivi les deux projets PPP DBFM pendant leur mise en œuvre.

Maintenant que tous les ponts ont été portés à une hauteur minimale de passage de 9,10 mètres, cela offre des opportunités pour le Short Sea Shipping, le transport de conteneurs à quatre couches et à trois couches high cube, ainsi que pour les cargaisons de projet plus importantes (grandes charges en une seule pièce). Le 5 février 2024, le premier navire porte-conteneurs à quatre couches a navigué sur le canal Albert.